Michaël ILLOUZ

Ostéopathe D.O

 

www.illouzmichael-osteopathe.com

 

L'ostéopathie est une méthode thérapeutique manuelle, qui s'emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité affectant les structures composant le corps humain.

Selon son principe : toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l'état de santé.
L'ostéopathe exerce en s'appuyant sur une connaissance approfondie de l'anatomie et de la physiologie. Il considère l'individu dans son ensemble : tout à la fois art, science et technique, l'ostéopathie repose en effet sur un concept : " l'homme est un tout ".
Le praticien n'utilise que ses mains : il perçoit tensions et déséquilibres grâce à une palpation précise, minutieuse, exacte, qui est le fondement même de l'ostéopathie.

Grâce à cette qualité d'écoute, l'ostéopathie est une thérapie préventive et curative.
L'intervention de l'ostéopathe est toujours parfaitement dosée :

c'est la recherche du geste minimum indispensable et bienfaisant.
Le mot ostéopathe vient de l'anglais, puisque l'ostéopathie est d'origine anglo-saxonne, qui signifie : pathologie de la structure. ( qu'elle soit osseuse, viscérale, fascia…)

 


Que traite l'ostéopathie ?


 
Bien qu'il apporte un confort aux patients atteints de maladies auto-immunes ( cancer, sida, sclérose en plaques …), génétique ( mucoviscidose, myopathie …) ou de grand handicap, l'ostéopathe connaît ses limites et ne prétend pas tout soigner.

 

Les patients ayant recours à l'ostéopathie sont soucieux de prévention, de long terme et sont sensibles aux arguments naturels. Que le patient soit nourrisson, enfant, adulte ou personne âgée, l'ostéopathe choisit la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chacun, en fonction de sa morphologie et de la zone du corps à traiter. L'ostéopathie traite les troubles fonctionnels en recherchant leurs origines.

 

Elle agit sur les systèmes locomoteur, neurologique, cardio-vasculaire, digestif, ORL, céphalique, génito-urinaire, ainsi que sur les séquelles traumatiques. Grâce à sa formation spécifique, l'ostéopathe dispose de différents types de techniques :


- les techniques structurelles, à visée articulaire, technique de vertébrothérapie.
- les techniques fonctionnelles appliquées à tous les tissus, viscères, fascias.
- les techniques crânio-sacrées, s'intéressent à l'interdépendance entre le crâne et le bassin.


Ces soins sont toujours réalisés en douceur et sans douleur, en restant dans les limites physiologiques de l'articulation et du tissu.


L'ostéopathie intéresse tous les grands systèmes du corps :


- le système orthopédique et locomoteur : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, costalgies, cervicalgies, périarthrites de l'épaule, douleurs articulaires, scolioses, pubalgies, douleurs coccygiennes, douleurs maxillaires, gonalgies, douleurs à la marche ..
le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d'Arnold, cruralgies, sciatiques…
- le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations cardiaques, oppressions thoraciques, angoisses…
- le système digestif : ballonnements, hernie hiatale, flatulences, troubles hépato-biliaires, colites, constipation, ptôse d'organes, digestion difficile, gastrites, acidité gastrique, crampes, coliques, troubles fonctionnels..
- le système génito-urinaire : douleurs et dysfonctions gynécologiques, cystite, stérilité fonctionnelle, ptôse d'organes, troubles de la fonction sexuelle, énurésie, suivi ostéopathique de la grossesse.
- le système ORL et pulmonaire : rhinites et  sinusites à répétition, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines, bronchites et bronchiolites à répétition, asthme, vertiges…
- le système neuro-végétatif : états dépressifs, d'hypernervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie, conséquences post anesthésique…
- les séquelles de traumatismes et d'opérations lourdes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture, névralgies intercostales, douleurs résiduelles..

 

L'ostéopathie à tout âge de la vie. L'ostéopathe choisit la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient en fonction de son âge, de sa morphologie et de la zone du corps à corriger. Il peut traiter le nourrisson, l'enfant, l'adulte et la personne âgée.

 


Les limites ?

 

 

L'ostéopathe connaît ses limites et ne prétend pas tout soigner. Il ne propose pas de guérir les maladies dégénératives (cancer, sida, sclérose en plaque…), les maladies génétiques (mucoviscidose, myopathie…), les maladies infectieuses (tuberculose, tétanos…).
Le cadre de l'ostéopathie, c'est le fonctionnel, à partir du moment où le corps ne peut plus s'autogérer, l'ostéopathe ne peut traiter le malade. C'est la limite de l'ostéopathie.
En revanche, il peut accompagner le patient pour que son corps réagisse du mieux possible à sa pathologie.
Mieux vaut prévenir que guérir !

Des traumatismes physiques ou émotionnels anciens ou passés inaperçus sont susceptibles de provoquer des séquelles douloureuses même plusieurs années après. L'ostéopathe fait prendre conscience à chacun qu'il est responsable de son capital santé qu'il peut le préserver par un suivi ostéopathique régulier.


L'ostéopathe est un professionnel de santé qui travaille en collaboration constante avec tous les acteurs de la santé : médecins généralistes et spécialistes, kinésithérapeutes, podologues, sages femme, orthophonistes, psychologue. Ceci toujours dans le même objectif commun qui est la santé du patient.

 

 Pour un acouphène ?

 

Aprés un questionnaire approfondi, et aprés que le patient ai consulté un médecin ORL, l'ostéopathe examine les différentes parties de corps qui peuvent être impliqué dans un acouphène, et vérifie l'absence de dysfontions :

- rachis cervical, dorsal et lombaire.

- mobilité crânienne, notamment occiput et temporaux.

- sphères thoracique et digestive.

Le taux de reussite est trés variable selon les acouphènes, ancienneté, causes etc...